Protocole de développement

Comment provoquer des rêves prémonitoires – Une méthode en 3 étapes

Bonjour et bienvenue dans ce nouvel article des Projets Scientifiques Intuitifs. Nous vous présentons ici une nouvelle expérience traitant des capacités du corps à faire transiter de l’information du futur vers le passé. Comment provoquer des rêves prémonitoires. 

J’ai découvert cette expérience en visionnant un extrait de la conférence publique de Romuald Leterrier intitulée : rendre le réel aussi malléable qu’un rêve (lien ici) dans laquelle il propose de réaliser l’expérience suivante : 

Identifier dans la vie réelle un ou des éléments qui nous sont apparus en rêve. Dans le but de provoquer des rêves prémonitoires.

Cette expérience lui a été enseignée par le chaman amazonien Don Ernesto. Je n’ai pas pu résister à tenter l’expérience. Je vous propose donc de découvrir cette technique que j’ai développée en 3 étapes, ainsi que l’expérience que j’ai vécue.

Romuald Leterrier

Romuald Leterrier est un chercheur indépendant en ethnobotanique, spécialiste du chamanisme amazonien et des plantes de vision. Il a longtemps étudié aux cotés du chaman Shipibo-Conibo.

Photographie de Romuald Leterrier, chercheur indépendant en ethnobotanique, spécialiste du chamanisme amazonien et des plantes de vision
Romuald Leterrier

Il est l’auteur de plusieurs livre et articles :

Se souvenir d’un rêve ou d’un élément du rêve et le retrouver dans la réalité – 3 étapes.

Étape 1 : Se souvenir de nos rêves ou des faits marquants des rêves

Attrape rêve indien
Capteur de rêve Indien

L’étape 1 est cruciale. En effet si on ne peut pas se souvenir de nos rêves, alors on est  incapable d’exploiter les informations qu’ils contiennent. Certaines personnes se souviennent mieux de leurs rêves que d’autres. De plus, il arrive souvent que les souvenirs des rêves refassent surface à certains moments de la journée ; lorsqu’un élément de la vie courante nous rappelle le souvenir par exemple.

Mais dans l’ensemble, se souvenir des rêves est quelques chose qui peut s’apprendre et s’améliorer.

Cahier pour noter les éléments du rêve
Notez les éléments du rêve

Pour cela la méthode la plus efficace est de noter sur un carnet de notes:

  • Trouver un nom au rêve : permet d’ancrer le rêve dans le conscient.
  • Écrire le thème du rêve : quelle est l’idée générale qui ressort du rêve
  • Noter le lieux ou la thématique du lieux : dans un rêve un lieu peut ne pas être clairement définissable, mais il peut laisser une sensation. Notez alors cette sensation.  
  • Prêter attention aux symboles et noter chacun d’eux : les symboles peuvent apparaître de façon évidente, mais aussi de façon plus subtile. N’hésitez pas à revenir sur vos notes quand des éléments nouveaux vous reviennent en tête.
  • Notez les interactions avec des personnes ou des objets. Ces interactions sont parfois reliées aux éléments symboliques du rêve. Il peut donc être intéressant de noter ce lien.  
  • Notez quelle sensation le rêve a procuré (joie, peur, colère, stress,…).

Étape 2 : Oublier le rêve mais le garder disponible

L’avantage de noter les caractéristiques d’un rêve est qu’on peut facilement se le remémorer et le revivre ainsi plus facilement. C’est ce qui va nous aider dans cette étape. En effet, notre but est de rechercher des éléments du rêve dans la réalité.

 Mais il faut éviter de chercher ces éléments de manière consciente, car cela prendrait énormément de ressources mentales et de temps à y consacrer. Ce n’est pas ce qu’on cherche à faire, au risque de se fatiguer très vite. 

Ce que l’on souhaite, c’est de continuer à vivre notre vie normalement, tout en donnant la possibilité à notre cerveau de nous alerter au moment où la réalité rejoint l’événement du rêve.

Étape 3 : La détection de l’événement réel

Cet événement peut se produire rapidement après le rêve, comme longtemps après. D’où la nécessité de noter le rêve et son contenu. D’expérience, la mise en parallèle de l’événement réel avec l’événement rêvé va dépendre de sa force. Par exemple, si l’événement réel est brutal le corps va activer ses processus de survie au détriment des fonctions de réflexions mentales, empêchant le cerveau de faire le parallèle entre la réalité et le rêve. Sur le moment, le corps mettra toujours la priorité sur le fait de se sauver d’une situation, à la possibilité d’avoir une quelconque réflexion sur l’événement en cours. Le délai de réflexion pourra s’étendre de plusieurs minutes à plusieurs heures. Mais lorsque le parallèle sera fait entre l’événement rêvé et réel la sensation ressentie sera très forte.

A contrario, moins l’événement sera intense et plus vite le cerveau fera le parallèle entre les deux.
Lorsque vous aurez découvert dans la réalité l’événement rêvé, reprenez votre carnet de note.

Cahier pour noter les éléments de l’événement réel
Faites le lien avec la réalité

De la même façon que pour votre rêve, notez :

  • Donnez un nom à l’événement ou notez le nom du rêve associé.
  • Notez la date et l’heure d’apparition de l’événement.
  • Faîtes une courte description de l’événement (thème, lieux, circonstances,…) et du contexte d’apparition (qu’est ce qui a amené à vivre cet événement ?).
  • Qu’est ce que l’événement a provoqué en vous (joie, peur, stress…). 
  • Comment vous sentiez-vous ou étiez-vous avant l’événement réel ? 
  • Comment vous êtes vous senti après ? 
  • Reprenez les symboles de votre rêve et essayez d’y associer des éléments du réel.
  • Faîtes de même avec le plus d’éléments possibles.

Tous ces points ont pour but de vérifier et de matérialiser la “synchronisation” entre votre rêve et la réalité.

Plus vous allez vous y entraîner et plus le phénomène deviendra naturel et régulier.

Expérience personnelle

Le soir même, après avoir visionné la conférence de Romuald Leterrier je me suis mis “à la chasse” aux rêves.

En règle générale j’ai 3 trois options :

  • Je ne me rappelle d’aucun rêve (avec l’impression de ne pas avoir rêvé).
  • Je me rappelle directement de mon rêve si je me réveille dans la nuit et le souvenir reste jusqu’au matin et je me le remémore naturellement.
  • Je ne me rappelle de rien au réveil et le souvenir revient dans la journée en fonction des activités que je mène.

Les rêves interviennent dans la phase de sommeil paradoxal. Si vous avez lu l’article “Déconnexion, comment faire”, vous avez pu  voir que mes phases de sommeil paradoxal apparaissent autour des 5h00 du matin et autour des 7h00, 8h00. Ces horaires permettent de garder moins longtemps les rêves en mémoire avant le lever.

Le rêve :

Dans la nuit du Mardi 4 juin 2019 je fais le rêve suivant. 

Je suis au volant d’une voiture pour me rendre sur un lieu (que j’ai oublié). Dans le rêve, les routes sont très sinueuses et complexes. Tout est confus car les directions à prendre sont très nombreuses et l’ambiance est sombre. Il y a tout d’un coup de nombreuses routes et je ne sais pas laquelle prendre. Le rêve devient alors stressant.

Arrive au loin l’image d’un bâtiment de péage mais je sais que je ne dois pas prendre ce péage. Je m’engage alors dans une voie unique bordée de séparateurs de voies en béton. À ce moment là j’aperçois en face sur la même voie des voitures arrivant en sens inverse. Dans le rêve je décide alors de faire une marche arrière pour les éviter. Durant cette marche arrière, en regardant dans le rétroviseur j’aperçois des voitures arriver de par l’arrière avec leurs phares. La brusque montée de stress causée par la manœuvre et la peur de générer un accident m’a alors sorti du sommeil.

Illustration de mon rêve, engagé dans une voie en sans unique avec des voiture qui arrivent en face, phares allumés.
Illustration du rêve
  • Nom du rêve : Rouler dans le mauvais sens, accident, voiture arrivant en face.
  • Thème : Conduite, erreur de direction, accident de voiture, marche arrière sur la route.
  • Lieux ou thème du lieu : En direction ou proche d’une autoroute, destination inconnue, beaucoup de routes.
  • Symboles : Voie en sens unique, sentiment de confusion et d’être perdu, routes et directions multiples, séparateur rendant l’issue unique.
  • Interactions : interaction avec des objets : voiture, séparateurs de voie.
  • Sensations procurées : Peur, stress et oppression.

La réalité :

Le Lundi 10 juin 2019 (6 jours après le rêve) je suis en voiture en tant que passager pour me rendre à 120 kilomètres de mon domicile. Pour cela je dois traverser la ville de Toulouse. C’est un jour où il y a peu de circulation puisque c’est le lundi de Pentecôte. Nous roulons à vitesse normale sur le périphérique et nous nous apprêtons à sortir de l’agglomération. Au moment de bifurquer pour éviter le péage, brusquement, nous voyons juste devant nous un fourgon faisant une marche arrière sur le zébra et mordant sur notre voie. L’image ci-dessous présente l’endroit où a eu lieu l’événement en reconstitution.

Reconstitution de l'événement réel, le camion reculant sur le périphérique.
Reconstitution du fourgon reculant sur le zébra

 La stupéfaction et l’adrénaline restent alors présentes pendant quelques minutes durant le trajet. Ce n’est que 20 minutes plus tard que je ferai le rapprochement avec le rêve.

Éléments réels marquants à relier aux symboles du rêve :

Lien 1 :

La notion de marche arrière dans une voie à sens unique entourée de véhicules dans le rêve est à relier avec le fourgon qui fait marche arrière en plein périphérique, dont chaque voie est à sens unique.

Lien1 le camion qui fait une marche arrière

Lien 2 :

L’idée du péage dans le rêve peut être reliée à la réalité, puisque la route de gauche débouche sur le péage de l’autoroute Des Deux Mers, visible sur l’image ci-dessous.

Liens 2, le péage au loin
Péage présent dans la réalité

Lien 3 :

Dans le rêve l’idée de confusion et de routes multiples peut facilement être reliée au lieu de événement. L’image ci-dessous est la vue aérienne, le cercle rouge en bas indique le lieu de l’événement.

Lien 3, la zone aux multiples routes
Routes multiples

Lien 4 :

Au cours de l’événement réel l’élément qui m’a le plus marqué est le feux de recul du fourgon. Celui-ci n’avait qu’un seul feu de recul mais particulièrement visible. 

Il possible de relier cet élément aux phares des voitures arrivant de face dans le rêve.

Lien4, le feu de recul du fourgon très visible
Feu de recul du fourgon

Lien 5 :

Si le rêve a généré une forte sensation de stress  et de peur, la situation réelle a elle générée une grande stupéfaction et de l’adrénaline face au risque d’accident. On pourrait imaginer que ce sont ces sensations qui sont à l’origine de ce transfert d’informations du futur vers le passé au travers du rêve.

Conclusion

A présent vous savez comment provoquer des rêves prémonitoires. Cette expérience de Romuald Leterrier a été vraiment intéressante par sa simplicité et par son enseignement. En effet, il ne m’aura fallu que quelques jours pour expérimenter une « prémonition par le rêve » et n’importe quelle personne est capable d’en faire l’expérience. D’autre part, l’expérience montre que l’univers des rêves n’est pas dénué de sens contrairement à ce que l’on pourrait penser. Le fait de noter ses rêves permet d’en apprendre plus sur nous-même et notre inconscient.

Au niveau du transfert de l’information, de la même façon que ce que nous démontrons dans notre livre, l’inconscient a accès à une banque d’informations dématérialisées, faisant partie du passé, du présent ou du futur.

Une théorie pourrait être que dans la phase de rêve, l’inconscient va puiser de l’information dans le passé, le présent ou le futur. Le cerveau reconstruirait alors une « histoire » à partir de ces informations, mais influencée par le vécu de la personne qui rêve.

Il serait intéressant de poursuivre l’expérience jusqu’à systématiser le phénomène et s’en servir de manière consciente.

Découvrez la bio-communication pour communiquer à travers l’espace et le temps dans notre livre VISION à DISTANCE

2 réflexions au sujet de “Comment provoquer des rêves prémonitoires – Une méthode en 3 étapes”

  1. Jais fait le reves cette nuit dune explosion absorbant tout sur la terre icompris moi meme dans la vision cela me laissant mort par la suite je revient semit consiant sur la terre voyant l’événement selon ma perception dune autre endroit ensuite je suis dans mon logement le toit se retire vers le ciel en morceaux tirer par la gravite je regarde vers le ciel je voie un troue noir avec un cercle de feux autour je men rent contre a cause de la sensation relier a ce qui ses passer aujourd’hui dans les 24h de mon sommeil une etoile a ete enhlouttit par un trou noir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *