Protocole de travail

Comment améliorer sa concentration lors d’une séance ? [Témoignage et étude]

Nous recherchons depuis quelques temps comment améliorer nos séances de vision à distance. Les paramètres de notre environnement forment un excellent sujet d’études. Le bruit est un des facteurs les plus difficiles à maîtriser. Un chat qui vient vous voir, une personne dans la cuisine qui se déplace, un voisin qui écoute de la musique ; tous ces événements sont autant de perturbations qui viendront vous déconcentrer et bloquer votre perception.

Dans un précédent article, nous vous proposions un piste audio pour vous aider à vous détendre avant une séance. Aujourd’hui, nous vous proposons une bande son pour améliorer votre créativité pendant vos séances.

Les recherches actuelles

Une récente étude de 2012 (par Ravi Mehta, Rui (Juliet) Zhu and Amar Cheema et publiée dans le célèbre Journal of Consumer Research) démontre les effets positifs de l’écoute d’un bruit blanc. Avec une exposition à un volume modéré (aux alentours de 50dB), une tâche créative serait amplifiée. Les expériences prouvent que la concentration de ces auditeurs était améliorée. Cependant, cette étude nous indique qu’un volume trop fort (à partir de 70dB) aurait un effet contraire.

Nos expériences

Sans le savoir, lors de nos précédentes sessions, nous tentions de diminuer les perturbations sonores autour de nous. Personnellement, j’ai utilisé pendant un certain temps un casque stéréo à réduction de bruit.

Ce dernier génère un signal qui inhibe les bruits de fond sourds. Très pratique lors de mes voyages en avion, ce dernier me laissait tout de même entendre les « bruits de la maison ».

J’avais eu l’idée d’ajouter un son en plus pour éliminer toute distraction. Étant moi-même musicien, je connaissais certains style de musique expérimentaux comme la musique concrète, bruitiste, noise music, lorsque les artistes s’expriment de manière minimaliste. Certains courants comme la harsh noise wall ont même pour slogan : « pas d’idées, pas de changement, pas de développement, pas de divertissement, pas de remords » (source). Une musique sans variation, idéale pour ne pas penser à autre chose et couvrir ces petits bruits qui nous entourent.

Personnellement, j’avais utilisé cette technique pour me concentrer lors de la recherche de personne disparue dont nous avons détaillé la démarche ici. Les résultats ont été très satisfaisants et plus précis que lors de mes autres séances à la même époque.

Ainsi, pour vous prochaines séances, nous vous proposons cette piste audio, à écouter à un volume modéré, c’est-à-dire au même niveau sonore qu’une conversation entre deux personnes à 1m de distance.

Bon travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *