Panpsychisme, Protocole de travail, Vision à distance

[Témoignage] Recherche sur le terrain

Dernièrement, il m’a été demandé de faire une recherche d’objet perdu, directement sur le terrain en me déplaçant à pied. C’est une activité que je ne réalise pas souvent, préférant les recherches sur plan. Je vous propose de partager mon témoignage.
Lire la suite « [Témoignage] Recherche sur le terrain »

Géobiologie, Protocole de travail, Vision à distance

Le taux vibratoire est-il sérieux ?

Blackboard Classroom Symbols Lesson Pie Chart Math

Nous sommes toujours critiques sur les outils proposés par la géobiologie. L’humain, au cœur du processus, est influençable par nature. Le moindre parasitage engendre inévitablement une interprétation biaisée du résultat.

Nous avons décidé de confronter plusieurs géobiologues, sourciers, radiesthésistes, non pas pour évaluer leurs compétences, mais pour estimer leur marge d’erreur et conclure sur une possible fiabilité de leurs recherches.

 

Lire la suite « Le taux vibratoire est-il sérieux ? »

Conscience non-locale, Géobiologie, Protocole de travail, Vision à distance

Comment rechercher une personne ?

La radiesthésie est aujourd’hui décrite comme « un procédé divinatoire de détection reposant sur la croyance selon laquelle les êtres vivants seraient sensibles à certaines radiations qu’émettraient différents corps, permettant ainsi de localiser des sources, retrouver un objet perdu, un trésor ou une personne disparue…« .

Passons outre l’aspect péjoratif de cette définition, pour découvrir dans cet article comment nous pouvons utiliser la radiesthésie pour rechercher une personnes, un animal ou un objet à partir d’une simple carte.

Laissons de côté le monde la croyance pour faire place nette à l’expérience grâce à notre protocole de recherche – aussi appelé protocole de recherche par dichotomie – que vous pourrez à votre tour utiliser facilement.

Lire la suite « Comment rechercher une personne ? »

Géobiologie, Protocole de travail, Vision à distance

Affiner votre prospection tel un géobiologue averti

Vous venez de terminer votre première prospection sur une habitation et vous souhaitez affiner vos résultats et vérifier plus en détails vos ressentis. Bien entendu, repérer le réseau de Hartmann et les veines d’eau est un bon début, mais peut-on faire mieux?

Lire la suite « Affiner votre prospection tel un géobiologue averti »

Conscience non-locale, Culture parapsy, Panpsychisme, Protocole de travail, Vision à distance

Vision à Distance

Peut-être que vous vous êtes déjà intéressé à la loi de l’attraction, ce phénomène bien connu du développement personnel, mais avez-vous déjà imaginé pouvoir aller encore plus loin ? Exploiter de façon encore plus concrète votre inconscient. Le mettre réellement et complètement à votre service, pour développer les capacités de votre corps et améliorer votre quotidien.

Lire la suite « Vision à Distance »

Protocole de travail, Vision à distance

Dévier légèrement – Vision à distance et Lignes de Nazca [traduction]

Préambule

Cet article est une traduction d’un texte original de Paul H. Smith, ancien militaire et voyant au sein du projet Star Gate dans les années 80. Il s’occupe actuellement d’un centre de formation en Remote Viewing aux États-Unis d’Amérique. Ses nombreux témoignages de sessions sont des mines d’or à lire, autant pour l’audace dans ses choix de cibles que pour la qualité de ses résultats.

Au travers de cet article où il règle ses comptes avec une journaliste, il faut noter la difficulté qu’implique la retranscription d’une session de vision à distance. Un seul élément, aussi insignifiant soit-il, peut décrédibiliser entièrement l’expérience. Il n’y a pas de place à l’interprétation dans ce genre de session et nous devons parfois accepter l’échec comme la réussite partielle. Lire la suite « Dévier légèrement – Vision à distance et Lignes de Nazca [traduction] »

Protocole de travail, Vision à distance

Notre environnement influence-t’il nos intuitions?

Lors de nos expérimentations, que ce soit en vision à distance ou en bioretrofeedback, l’expérimentateur s’est toujours tenu à travailler dans un endroit calme, sans bruit ni perturbations externes, en bonne santé, bref, dans de bonnes conditions locales.

Qu’en est-il des heures de travail, des jours, des saisons, ou bien d’un alignement quelconque de planètes? Sans preuve, il est impossible de tenir une conclusion plus globale et de statuer sur les « conditions optimales de travail ».

Lire la suite « Notre environnement influence-t’il nos intuitions? »